ALICE-France

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Home Les Nouvelles du CERN Message du Directeur général au sujet du calendrier de redémarrage du LHC

Message du Directeur général au sujet du calendrier de redémarrage du LHC

Email Print PDF
La Direction du CERN a confirmé ce jour le calendrier de redémarrage du LHC, faisant suite aux recommandations issues de l'atelier de Chamonix. Le nouveau calendrier prévoit de premiers faisceaux dans le LHC à la fin de septembre de cette année, et des collisions fin octobre. Un court arrêt technique a également été prévu pendant la période des fêtes de fin d'année. Le LHC fonctionnera ensuite sans interruption jusqu'à l'automne 2010, ce qui permettra aux expériences de disposer de suffisamment de données pour effectuer les premières analyses visant la nouvelle physique et d'avoir des résultats à annoncer en 2010. Le nouveau calendrier prévoit également la possibilité de collisions d'ions plomb en 2010.

Ce nouveau planning représente un retard de 6 semaines par rapport au précédent, qui prévoyait un LHC mis en froid début juillet. Ce retard s'explique par plusieurs facteurs, notamment la mise en place d'un nouveau système de protection renforcée pour les raccords des barres bus et des aimants, l'installation de nouvelles soupapes permettant de réduire les dommages secondaires en cas de nouvel incident, l'application de mesures de sécurité renforcées et des contraintes de calendrier liées au transfert et au stockage de l'hélium.

À Chamonix, un consensus s'est dégagé entre tous les spécialistes techniques pour reconnaître que le nouveau calendrier est serré, mais réaliste.

Le système de protection renforcée mesure la résistance électrique dans les raccords de câbles et est beaucoup plus sensible que le système en place le 19 septembre.  

Le nouveau système de protection contre la surpression a été conçu en deux phases.  La première phase consiste à installer des soupapes sur les stations de pompage de vide existantes sur l'ensemble de l'anneau. Des calculs ont montré que, grâce à cette première protection, en cas d'incident semblable à celui du 19 septembre, les dommages secondaires (pour les interconnexions et la superisolation) seraient limités.

La deuxième phase consiste à ajouter des soupapes sur tous les dipôles, cette mesure permettant de garantir que les dommages secondaires (pour les interconnexions et la superisolation) seraient limités même dans les scénarios les plus défavorables, sur toute la durée de vie du LHC. L'une des questions débattues à Chamonix était de savoir s'il fallait réchauffer l'intégralité de la machine LHC en 2009 de façon à achever l'installation de ces nouvelles soupapes, ou s'il fallait effectuer cette modification uniquement sur les secteurs réchauffés pour d'autres raisons. La Direction a décidé, pour 2009, d'installer des soupapes dans les quatre secteurs dont le réchauffement était déjà programmé. Les dipôles des quatre secteurs restants seront équipés en 2010.
 

Qui est connecté ?

Aucun

Connectez-vous


Les Brèves

Dear friends,  The ALICE EMCal project passed a major milestone today with the installation of two super modules - one fabricated in the US and one in Europe.  The installation was completed in the alloted time with only one or two minor hiccups.  Electrical connection of the SMs is already in progress and we should see first communication between the SMs and the ALICE DAQ room very soon.  Now we will turn our full attention on SM#3 and #4 and our (rather aggressive) goal of installing two more SMs before the LHC runs.

We are grateful for the outstanding expert support from ALICE Technical Coordination and the tireless effort of the Nantes team ( Manoel, Jean Se, Phillippe) that made this very challenging process seem routine.  

Les images.